Pour autant, nous avons adressé nos offres d’abonnements, en priorité, aux élus, aux responsables publics, aux professionnels de la culture comme aux personnels politiques; autrement dit, à ceux appelant publiquement de leurs voeux la promotion d’une citoyenneté réfléchie et la diffusion de la culture.

Force est de constater que d’une très grande majorité d’entre eux, nous n’avons reçu qu’une «fin de non-recevoir». Certains trouvant même les abonnements trop chers (...), d’autres ne voyant pas le rapport entre la culture et la citoyenneté ou même l’utilité d’offrir aux citoyens un moyen d’affiner leurs jugements sur la questions politique ... Pour Victor HUGO «quand il s’agit d’éclairer et d’être éclairé, il faut regarder où est le devoir»; mais c’est vrai, HUGO n’a pas de compte tweeter, alors pourquoi le lire ? ...

C’est pourquoi nous mettons en place [dès les prochains jours] un système de financement participatif :

Celui-ci aura pour vocation de palier à un manque d’intérêt, voire une certaine cécité, de nombreux professionnels de la politique comme de la culture. Nous faisons donc appel à la société civile pour offrir à cette même société ce que nous avons de plus précieux :

la culture qui éclaire le jugement sur la (les) politique(s) !

Le modèle économique de l’Égide repose avant tout sur les abonnements (nous ne sollicitons ni aide, ni subvention !).

LIEN VERS LE FINANCEMENT PARTICIPATIF

L’Égide - BP 104 - 33 015 Bordeaux Cedex

CGV

© l’Égide 2015

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF

L’ÉGIDE

EN CE MOMENT

1

2

4

3

5

CONSULTEZ

• • •

Lesite-Projeteditorial.html

+

Lesite-Ilsparticipent.html
Lesite-Cedont.html
Lesite-Ladiffusion.html

+

+

+

+

Lesite-Pourallerplusloin.html

+

Lesite-LEgideen5points.html

+

Lesite-Lesnumerospasses.html

+