Neutralité et raison publique : La question politique comprise dans ce qu’elle a d’universel.

Ne pas influencer le lecteur mais l’aider à dépasser les préjugés et la confusion pour mieux assurer son jugement : la ligne éditoriale est donc absolument neutre parce qu’éclairante. Pour reprendre le mot de Condorcet, «le but de ce journal n’est pas de donner des opinions, mais de mettre à portée de s’en former une».

Le regard qu’apporte l’Égide est singulier dans les médias traitant la question politique : nous ne partons pas de l’actualité pour en présenter les particularités et les opinions, toujours plus nombreuses. Nous lisons cette actualité à la lumière des repères universels qui permettent de mieux la comprendre.

L’hégémonie des chaînes d’info en continu, la course à l’audience des principaux médias, la confusion des intérêts, la futilité et l’immédiateté comme seuls repères communs, autant de raisons expliquant l’abandon, voire le rejet, de la question politique par nombre d’entre nous.


Seulement, nous sommes en démocratie et nous abandonnons ainsi ce qui pose, jour après jour, la question de l’organisation de nos vies à de bien vulgaires, mais si professionnels, «faiseurs d’opinions»...


Comme le disait (encore) Condorcet, «une société qui n’est pas éclairée par les philosophes est trompée par les charlatans» ...


L’Égide est une manière de résister à cela !

L’Égide - BP 104 - 33 015 Bordeaux Cedex

CGV

© l’Égide 2015

LE PROJET ÉDITORIAL

L’ÉGIDE

EN CE MOMENT

1

2

4

3

5

CONSULTEZ

• • •

+

Lesite-Ilsparticipent.html
Lesite-Cedont.html
Lesite-Ladiffusion.html
Lesite-Laparticipation.html

+

+

+

+

Lesite-Pourallerplusloin.html

+

Lesite-LEgideen5points.html

+

Lesite-Lesnumerospasses.html

+